Moto – L’Ile de Man ou l’enfer motorisé

Posted on 29 mai 2011

0


Vendredi 10 juin se dispute le Senior TT, l’épreuve reine du Tourist Trophy de l’Ile de Man. Un festival motocycliste s’étalant sur dix jours – mélangeant courses de side-cars, de 125cc et de puissantes Superbikes – sur un bout de terre entre Grande-Bretagne et Irlande. Cette année, le tracé actuel, le Snaefell Mountain Course, fête son centenaire. Revue de lieux gravés dans la psyché des motards britanniques. 





Borne n°15 (en miles, soit 1,609 km). Kirk Michael est un village qui compte quelques centaines d’habitants, en bord de mer. L’église est entourée d’un cimetière où reposent des évêques de l’île.



Borne n°17. Ballaugh bridge. Le petit pont bombé près d’un pub à la façade blanche nommé The Raven (Le Corbeau).



Borne n°28. Le Snaefell culmine à 2.034 pieds d’altitude, soit 610 mètres. Sur ses pentes brumeuses s’ébrouent de petits chevaux.

Mais le Tourist Trphy de l’Île de Man, c’est avant tout le danger permanent. 60 kilomètres, 264 virages. Pour les motards, lancés au milieu des  trottoirs, des poteaux électriques ou autres cabines téléphoniques, la mort sa cache derrière chaque virage. Entre 1907 et 2009, 231 pilotes ont trouvé la mort sur ses routes. "Warning, Motor sport can be dangerous".

A.D.
Photo : Flickr – Scott_E_Boy, DR.

About these ads
Posted in: Non classé