JO PARIS 2012 – Athlétisme (100m) : Gatlin dopé, Lemaître blessé, double forfait (4)

Posted on 5 août 2012

1


[FICTION] Le sprinteur français Christophe Lemaître gravement touché au mollet, le champion américain Justin Gatlin convaincu de dopage, deux outsiders ne participeront pas à la finale du 100 mètres.*

Double coup de massue ce dimanche matin sur le stade d’échauffement à proximité du Stade de France.

Christophe Lemaître en plein étirement, tête baissée, boit les conseils de son mentor Pierre Carraz puis s’écroule.

Dans son mollet droit, un javelot lancé par le champion finlandais Tero Pitkamaki. Les caméras de France Télévisions retransmettent la scène en direct. L’horreur rappelle la blessure du sauteur en longueur français Salim Sdiri en juillet 2007 au meeting de Rome.


Son bourreau, le même Pitkamaki.

L’athlète finlandais, sous le choc, a aussitôt annoncé sa retraite sportive, avant de quitter Paris : "I’m so sorry. I stop the competition, I am shocked by what I just did. You know, once, it is very hard, but twice, it is unbearable. I wish him a quick restoring".

Après les soins d’urgence, Christophe Lemaître a été évacué à la clinique du sport Aspetar de Doha au Qatar, comme le veut le partenariat entre la Fédération française d’athlétisme (FFA) et l’établissement médical où exerce notamment le professeur Gérard Saillant. Un bulletin médical sera communiqué en fin de journée.

Justin Gatlin rechute

Doha, Justin Gatlin y établit le record du monde en mai 2006 (9"77). Record invalidé pour l’Américain convaincu de dopage. Sa peine purgée, le champion olympique du 100m à Athènes en 2004 connait une seconde jeunesse en 2012 avec un titre de champion du monde en salle sur 60m. Une seconde jeunesse aussi perverse que la première.

Gatlin a été contrôle positif à un dérivé de la testostérone, contrôle rendu public ce dimanche matin par l’agence mondiale antidopage (AMA). La même substance qui l’avait fait tomber 6 ans plus tôt. Un contrôle réalisé, clin d’oeil du destin, à Doha, lors du premier meeting de la Ligue de diamant le 11 mai dernier, où il avait remporté le 100 mètres en 9"87, un centième devant le Jamaïcain Asafa Powell.

Les Etats-Unis ont exclu leur champion, qui se dit innocent, et demande l’analyse de l’échantillon B : "I was controlled fifty times the last six months. I am innocent, trust me. I wait for the B sample". Justin Gatlin risque la suspension à vie.

Sans Gatlin, les espoirs américains reposent sur les épaules de Tyson Gay. Sans Christophe Lemaître, la France poussera derrière Jimmy Vicaut.

Dans une course ouverte comme jamais…

De notre envoyé spécial au Stade de France (Seine-Saint-Denis)

A lire :

La cérémonie d’ouverture (1)

L’exploit de Chavanel (2)

L’étonnante reconversion de Raquil et Djhone (3)

*Ceci est une fiction basée sur la candidature parisienne à l’organisation des Jeux olympiques de 2012. Les personnes citées ne sont pas responsables de leurs actes dans le cadre de la rubrique “JO Paris 2012″.

Posted in: JO Paris 2012